Retour

Plaies par accidents

Il arrive regrettablement que les gallinacés soient victimes d'accidents, soit par des chutes de matériel, coq trop virulent, attaques de prédateur, renard, fouine, grand duc, sans oublier le chien du voisin.

Le cas Poupoule :
Agressée par le chien du voisin, qui avait causé deux grosses blessures, une sur le dos provoquée par la mâchoire supérieure du chien et une sur le flanc par la mâchoire inférieure.
Amenée chez un vétérinaire, celui-ci a suturé la plaie sur le dos et appliqué un spray aluminium.
Erreur fondamentale, on n'enferme pas une blessure sous une protection étanche sans s'être assuré qu'il y a absence d'une activité bactérienne, sinon, il y a multiplication des bactéries d'où prolifération, ce qui mène à une gangrène, suivit d'une septicémie, de plus, ce vétérinaire n'avait pas remarqué la blessure sur le flanc.

Poupoule est arrivée à l'association dans un état déplorable.
Il n'était pas possible de commencer à cureter sans avoir une couverture antibiotique générale efficace.
_
Photo de gauche, la peau qui avait été suturée est décomposée, à droite la partie enlevée contenant encore la suture.

_
Une fois cette croûte enlevée, on remarque que l'antibio-thérapie générale a bien fonctionné, à part quelques endroits montrant encore des purulences, la plaie est assez belle, ce qui est inquiétant est que sur le bas de la plaie, on aperçoit les os des côtes, ce qui est un risque pour la protection immunitaire.
Quotidiennement, enduit de la plaie et pansement imprégné d'un antibiotique de surface compatible avec l'antibiotique général.
Bien évidemment, impossible de suturer pour rapprocher les bordures, celles-ci étant trop éloignées.


Au bout de 20 jours de traitement, plus de purulence et une peau fine s'est formée, remarquable cicatrisation des gallinacés.
Si ce traitement avait été effectué dès le départ, il n'aurait fallut qu'une semaine pour arriver au même résultat.


_
Pour la plaie du flanc, après avoir enlevé la croûte, il apparaît une surface moins importante mais profonde, qui présente trois points d'infection.
Après curetage et même traitement que la plaie du dos un pansement micro-perforé est appliqué.
Là également il aurait été illusoire de pratiquer une suture.

_
Au bout de dix jours, juste une petite croûte et au bout de vingt jours le trou s'est comblé et une peau neuve a recouvert la plaie.

Poupoule a pu retourner chez Christelle, elle a repris sa vie normale et les plumes ont tout recouvert.

_

Retour

Les photos de cette page restent la propriété de Mme Stauk Meyer et de John Clickman, diffusion interdite sans autorisation.