Sommaire

ATTENTION ! DANGER !

Une nouvelle "mode" tente de faire adopter par des particuliers des poules de batterie réformées en vous tirant les larmes, s'aidant de photos pitoyables.

Il ne faut ABSOLUMENT pas vous laisser tenter !
Plusieurs raisons :

1) L'inconscience : Nous savons que les principaux dangers proviennent des élevages industriels, surtout en période de risque de grippe aviaire, tant que l'on ne sait pas, il vaut mieux s'abstenir.

Même hors période de risque d'épidémie, les volailles de batterie n'étant pas vaccinées, on peut mettre en péril son propre petit élevage.

2) Aberration : Pour une somme inférieure à un poulet sous blister, on vous fait croire que vous allez obtenir de super pondeuses et de bons oeufs !!!

Il ne faut pas rêver ! Le gratuit, ça n'existe que dans la tête des naïfs.
Si ces poules sont réformées, c'est qu'elles ne pondent plus ! Quant à la qualité des oeufs, personne ne vous dira ce qu'ont mangé ces poules !
On peut se poser la question : Une poule de batterie réformée ne peut être consommée, sa valeur marchande est quasiment nulle, en faisant adopter ces poules, pour une somme symbolique, l'industriel fait encore un bénéfice, faites le calcul : 50 000 poules à 1 Euro symbolique, au lieu de payer l'équarisseur.

3) A présent, le passage des volailles est contrôlé aux frontières.
En 2003, 25 MILLIONS de volailles ont été gazées et incinérées, pour endiguer un début d'épidémie aux Pays bas, l'exportation de volailles avait été interdite, le lundi 29 août 2005, les autorités ont ordonné de garder les volailles enfermées pour éviter une contamination par les oiseaux migrateurs.
La Belgique et la France sont très proches.

Un virus n'a pas besoin de passeport pour passer les frontières.
Une seule poule infectée = Toutes les vôtres sont en danger.

4) Le fait de sauver quelques poules de réforme semble séduisant, cela reste utopique : Par an, c'est 250 millions de pondeuses qui sont abattues en Europe, difficile de toutes les adopter.

D'ailleurs c'est un cataplasme sur une jambe de bois cela ne résoudra pas le problème, au contraire cela le conforte : Plus les gens achèteront des poules et plus les éleveurs en proposeront.

Quand on a une fuite d'eau dans une maison, on ne lance pas un appel à dons pour acheter des éponges, on ferme le robinet d'arrêt.

Les personnes qui font de la protection animale, le derrière sur un tabouret, en n'ayant aucun statut officiel, n'aident en aucun cas les associations régulièrement déposées, au contraire, c'est un fardeau, une entrave à nos actions, parfois un discrédit.
Vous recevez des courriels envoyés à d'innombrables contacts, pour l'adoption d'un animal, alors que la personne qui fait ce genre de spam, trop souvent, n'a jamais vu l'animal et ne peut donner aucune garantie sur son état.

N'envoyez en aucun cas de l'argent à ces personnes !

Si vous voulez aider la cause animale, il faut le faire de manière logique, c'est en premier lieu les conditions de détention des poules de batteries qu'il faut faire modifier, faire en sorte que l'industriel accepte d'utiliser des cages moins barbares, quitte à agrandir son entrepôt.

Ce n'est pas en "adoptant" une poule en fin de vie que vous faites quelque chose pour la condition animale.

Merci à tous ceux et celles qui liront cette recommandation de la diffuser autour d'eux.

Si vous avez un doute sur les buts réels d'une association et savoir si elle existe réellement, vous pouvez consulter le site du journal officiel :
http://www.journal-officiel.gouv.fr/jahia/Jahia/associations

Sommaire