Les infections nasales.

Une infection d'un ou des orifices nasals peut provenir à la suite de différentes manières :

1) Par une blessure quand la poule se gratte et qu'elle a les ongles pointus.

2) Par un coup de bec d'une consoeur.
Dans ces deux cas, si des bactéries sont présentes, une infection se déclare.

3) Lorsque la poule a été ébecquée trop court les sinus peuvent s'infecter fréquemment et se diffuser aux orifices nasals.

4) Lors d'une maladie respiratoire non soignée qui passe en coryza, du pus remonte par le larynx, s'introduit par le sillon palatin et atteint les orifices nasals.

Voici le cas de Perlette, présentant une infection prononcée avec une hypertrophie du conduit nasal, sur la photo, on remarque un ébecquage très mal fait qui empêche cette poule de se nourrir normalement.

Il est indispensable d'exciser cet amas purulent et de cureter jusqu'à la cloison nasal, afin d'éviter que cela se communique au sinus et au sillon palatin, ceci, bien entendu sous une couverture antibiotique buccale.
Intervention délicate avec des micro-lancettes des brucelles fines et gestes précis, il ne s'agit pas de provoquer une lésion du sinus qui serait irréversible.


Léger saignement sans gravité mais la masse purulente a pu être excisée dans son intégralité et la cavité a été aseptisée.


L 1,5cm l 1,2cm Ep. 7mm, ce que l'on voyait dépasser à l'extérieur n'était que la partie émergente de l'iceberg.


Au bout de trois jours, l'orifice nasal est cicatrisé et a repris une taille normale, nous en avons profité pour rectifier le bec, afin que Perlette puisse se nourrir plus aisément, elle est repartit chez ses propriétaires en pleine forme.
Dans un tel cas, il est impératif d'agir dans les plus brefs délais, c'est la clé de la réussite.


Retour