Sommaire

Vous êtes éleveur amateur ou professionnel.

Les amateurs et les particuliers recherchent de plus en plus la qualité, dans des animaux sains, forts et vigoureux, ils en ont assez de payer à fond perdu pour être déçus.

SOS Gallinacés a décidé d'établir un guide pour ses membres, avec des éleveurs sérieux faisant preuve de technicité.

Des poules d'or seront décernées chaque année en fonction de la qualité de l'élevage. (La taille de l'élevage n'est pas un facteur déterminant).

Ceci favorisera grandement la notoriété des éleveurs, conscients de la valeur de notre patrimoine et sera un gage de sécurité pour les acquéreurs.


Comment figurer dans le guide ?

C'est gratuit, il suffit d'adhérer à notre charte et d'accepter d'être visité par un membre assermenté de SOS Gallinacés.

Chaque année, le conseil d'administration se réunit, pour attribuer ou supprimer des distinctions représentées par des poules d'or.

Important : Le respect de cette charte permet uniquement à tous éleveurs, qu'ils soient amateurs ou professionnels, de figurer dans notre guide, ceci ne saurait être une substitution aux prescriptions de l'administration et des textes de loi eu regard des élevages professionnels.
La responsabilité de SOS Gallinacés ne saurait être engagée en cas de non respect du droit Français de la part de l'éleveur.


La charte

1) Les oeufs mis en incubation doivent provenir de parents de race pure en bonne santé et vaccinés.

S'il s'agit de croisements, l'éleveur s'engage à en informer l'acquéreur.

2) La nourriture des poussins doit être exclusivement des pâtées à base d'aliments naturels, les vitamines doivent également être naturelles.
Les aliments de démarrage déshydratées et granulés chimiques sont
absolument proscrits.

3) Les sujets doivent être vaccinés contre la maladie de Marek, les premiers jours de la vie.

La vaccination contre la maladie de Newcastle est souhaitée.

Rappel : La vaccination contre la maladie de Newcastle est obligatoire pour les sujets destinés aux expositions.

L'éleveur doit certifier les vaccinations effectuées et avertir l'acquéreur que c'est à lui d'effectuer les rappels de vaccination, ceci dégageant la responsabilité de l'éleveur.

4) Jusqu'à la vente, les sujets doivent recevoir une alimentation traditionnelle à base de céréales saines et naturelles, les parcours herbeux seront appréciés, l'eau de boisson doit être irréprochable.

5) Les bâtiments d'élevage doivent être maintenus propres, ainsi que les poulaillers et le matériel.

6) Les sujets ne peuvent être vendus qu'après la déclaration des sexes.

7) Accepter qu'un représentant de SOS Gallinacés vous rende visite à l'improviste.
(En fonction de vos horaires d'ouverture).


Le prix de vente ne nous concerne pas, il dépend de la qualité des produits et des soins administrés aux sujets par leur éleveur.

Le "pas cher" et le "médiocre" sont à proscrire, il faut savoir ce que l'on veut, pour le respect de ce que l'on fait, en être fier et conserver son honneur, ce n'est pas en tirant les prix que l'on atteint la notoriété.

Un acquéreur n'est pas stupide, il est d'accord pour payer et obtenir de la haute qualité, s'il est déçu, il ne revient pas et en informe son entourage.

La charte de SOS Gallinacés, n'est en réalité qu'un retour à l'élevage traditionnel, qui a fait ses preuves depuis des dizaines de siècles, nous ne sommes pas là pour réprimander mais pour conseiller les éleveurs, autant que les particuliers.

Pour soumettre votre candidature, cliquez ici.

Sommaire