Retour

Pathologie congénitale

Une maladie ou malformation congénitale veut dire de naissance, (né avec), ne pas confondre avec héréditaire, (qui est transmis par les antécédents).
Une pathologie congénitale est une anomalie des chromosomes ou des gènes, qu'ils soient corporels, (visibles) ou organiques, ceci dans toutes les espèces, humain inclus.
Sur cet exemple nous allons voir une défaillance de l'hypophyse sur une poule.
L'hypophyse est la glande principale du système endocrinien qui communique avec les autres glandes en diffusant des hormones.
Tous les vertébrés possède une hypophyse, chez l'humain elle a la taille d'une olive, située au milieu de la tête, sous le cerveau et logée dans la cavité de l'os sphénoïde, c'est à dire que si une personne tombait d'un gratte ciel, l'hypophyse serait intacte.
Il y a une liaison direct avec l'hypothalamus, ce qui permet un retour d'information de tous les organes du corps et des réponses pour réguler.
Les fonctions sont innombrables mais dans cet exemple nous verrons que les stimulus de la faim et de la satiété étaient défaillants.

Deux poules Cochinchinoises, Alison et Chloé, nées de mêmes parents le même jour.
Dès le stade poussin, Alison n'arrivait jamais à être rassasiée et mangeait sans arrêt.
Lors de l'adolescence, une boule est apparue sur l'abdomen, sous l'anus.
Nous pensions à un kyste graisseux, mais Alison étant en forme, nous n'avons pas décidé d'opérer et nous avons bien fait.
Elle est décédée à un peu plus de trois ans.


Sur cette photo, la boule au bas de l'abdomen, environ 6cm.


1ère photo : Après ouverture de la boule nous découvrons une partie de l'intestin.
2ème photo : En incisant plus haut l'abdomen, on constate deux pannes de graisse.
La conclusion se définie par un double effet : L'hypothalamus ne recevant pas l'info de satiété poussait Alison à manger constamment.
Lors de sa croissance des pannes de graisse se sont formées, malheureusement on ne peut pas placer un anneau gastrique à une poule !
De ce manque d'info et la présence importante de graisse lors de la croissance, ceci a créé une restriction de volume abdominal pour l'intestin, l'hypophyse a libéré des hormones de croissance créant cette boule faisant une sorte d'annexe à l'abdomen.
Alison faisait 2,896Kg, nous avons extrait 925g de graisse.
Elle n'est pas décédée de sa boule abdominale mais le coeur étant également comprimé par la graisse, il y a eu rupture d'anévrisme de l'aorte, un anévrisme étant un gonflement de l'aorte, d'une artère, d'un vaisseau par obstruction interne par de la graisse, (cholestérol).

Une pathologie congénitale peut être handicapante par diverses malformations corporelles, on a déjà vu un poussin avec une troisième patte non fonctionnelle, plus courant on remarque un sixième doigt sur la patte de la race Nègre-soie.
Mais ceci peut être à l'inverse utilisé, par exemple, si un sujet a un plumage particulier, les éleveurs tenteront de fixer cette particularité par la sélection et transmission des gènes.
Il y a aussi dans une race, des sujets très grands ou très petits, là également les éleveurs feront des sélections pour stabiliser la particularitré, par exemple la Brahma grande taille et la Brahma petite taille.
Selon la théorie de Darwin, disant que la fonction créée l'organe c'est ainsi que différentes races auraient vu le jour, c'est un peu plus compliqué que cela mais ça s'en rapproche.

L'endocrinologie est une science complexe qui est loin d'avoir livré tous ses secrets.


Les photos de cette page sont la propriété de John Clickman & Stauk Meyer.

Retour